Actualités

ACTUALITES :

IL N'Y A PLUS DE CHATON DISPONIBLE A LA CHATTERIE, mais nous avons des amis éleveurs (Autour du Selkirk / Nos amis éleveurs).

Prochaines naissances au printemps 2018.

 

LE SELKIRK à l'honneur du Matouchat n°10 de Février/Mars 2016: abécédaire du Selkirk.

France 2 : "C'est au programme" du vendredi 08/01/2016, les races de chat méconnues des français (avec le Mau égyptien et le Munchkin). Les meilleurs moments sur la page Facebook de l'émission.

France 5 : "La Quotidienne" du 15/03/2017, chronique "Miss Véto: connaissez-vous... les chats frisés?"

Lord Lamb des Furoles d'Ajol et Flora Kissa, "meilleurs "Selkirk" (SQR), étaient présents le 1er mars dernier au Salon de l'Agriculture 2017... pour concourir au trophée LOOF du meilleur reproducteur... http://trophee.loof.asso.fr/portfolio/

Lieu de vie

Notre élevage familial est situé en Région Ile-de-France, dans le Département de la Seine-Saint-Denis (93), à 300m au Nord du coeur historique d'Aulnay-sous-bois : Le Vieux Pays... Nous sommes plutôt bien desservis en transports en communs, puisque :

- la Gare, qui nous conduit au coeur de Paris (RER B) en 30mn (chatelet-Les Halles) est située à moins de 20 mn à pied (5 mn en vélo),

- deux lignes de bus situées au bout de la rue nous conduisent à la gare ou à Bobigny,

- une autre ligne, située à moins de 300m nous conduit également à Bobigny en passant à proximité de l'aéroport du Bourget.

Jean-Philippe, Thibault et Paul, partagent avec moi une très agréable maison de six pièces avec jardin et sous-sol.

Par beau temps, il est très agréable, en ville, de pouvoir profiter de la terrasse ou du jardin; par mauvais temps, nous pouvons toujours vaquer à de multiples occupations domestiques ou non, telles le jardinage, le bricolage, la décoration ou la cuisine... tant il est vrai qu'il y a toujours à faire dans une maison.

Notre fille aînée (Caroline) et ses enfants, ainsi que notre fille Mathilde qui logent à proximité (en appartement) nous rendent régulièrement visite et s'amusent avec notre tribu à 4 pattes.

Pour sécuriser nos protégés autrement qu'en les confinant à la maison, nous avons fait l'acquisition d'un immense "poulailler" que nous avons placé dans un enclos muni d'alarme adossé à l'arrière de la maison... ils profitent ainsi, comme nous, du jardin sans risque d'agression ou de sollicitation mal-venue de l'extérieur... et nous ne courrons plus le risque d'un enlèvement nocturne (comme ceux de Hollyhock et de Hogustin).
Avec le départ de notre fille Mathilde, nous disposons d'une pièce supplémentaire pour isoler les amoureux et installer une nurserie... La quarantaine est installée dans la salle de bains très bien ventilée.